Rechercher : dans

Chasse au Lapin

Le lapin est animal est très rusé et donc, assez difficile à chasser. Depuis plusieurs années, les chasseurs ont élaboré des stratégies qui ont pour but de faciliter la chasse au lapin tout en découvrant à chaque fois, le réel plaisir de chasser.

  Acheter votre equipement de chasse

Le lapin se trouve à la quatrième place dans le classement national des espèces prélevées à la chasse et c’est le lapin de garennes qui est le plus chassé et représente 10% de tous les gibiers chassés.

Mais cette forme de chasse ne peut être efficace sans l’accompagnement d’un ou de plusieurs chiens chasseurs dont les races varient en fonction du type de chasse effectué.

Les chiens ont pour rôle d’appréhender le gibier, de le divertir et de le rechercher une fois qu’il a été abattu. Ils sont alors éduqués dès leur bas âge et on les habitue très tôt à l’odeur et à la vue d’un lapin.

Le maître, quant à lui, se contente de le féliciter à chaque prise avec des gestes d’encouragement en lui faisant comprendre qu’il a bien travaillé et qu’il mérite une récompense.

Le chasseur doit respecter les périodes de chasse et le nombre de chiens autorisé dans le cas d’une chasse à la meute. L’expérience et la bonne volonté du chasseur sont les seuls facteurs qui vont déterminer le nombre de lapins abattus.

Types de chasses

La chasse au lapin est un loisir qui nécessite un minimum d’apprentissage et les chasseurs expérimentés ont établi des types de chasses au lapin qui ont chacun leur spécificité.

Ainsi, la « chasse devant soi », comme son nom l’indique, consiste à prospecter dans les friches, les bosquets fourrés, les lisières de bois ou les bois épais l’animal qui tentera de s’échapper malgré les coups de fusils tirés vers lui.

  Acheter votre equipement de chasse

Les chiens se chargeront de débusquer les proies qui sont souvent cachées dans des couverts épais. Dans le cas d’une « chasse de lapin à la haie », il est nécessaire d’attendre que le gibier soit sorti de son terrier et une fois que le chien n’avance plus, le chasseur va à sa rencontre, en faisant bien attention à n’émettre aucun bruit.

Un tir rapide et sûr est alors exigé de la part du chasseur car le lapin est très attentif aux éventuels dangers extérieurs et il peut s’éclipser en une fraction de seconde.

Enfin, la « chasse aux chiens courants » est pratiquée sur un terrain de chasse limité par des boqueteaux ou du bois. Alors que les tireurs sont embusqués dans des zones stratégiques, les chiens poursuivent le lapin qui essaie, tant bien que mal, de contourner ses adversaires.

Le tir peut alors être ouvert et il n’est pas difficile de viser le gibier qui se présente dans la ligne de tir.

  Acheter l’equipement pour votre chien de chasse








Rejoignez la communauté Chassorama

+ de 30 000 passionnés !

+ le coffret chasse offert !


   Newsletter

 En Cadeau : le guide offert !


Rejoignez nous sur Facebook :


Suivez nous sur Twitter :

et sur Google+ :


A la une :

Vous préférez la chasse

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Guides du chasseur

  Voir les dossiers de l'durangoliation








Actualité