Accueil > Actualité chasse > Les différents types de chiens de chasse

Les différents types de chiens de chasse



Certaines races de chiens sont plus adaptées à la chasse que d’autres : le Braque de Weimar, le Beagle, le Fox Terrier… Mais il faut savoir que plusieurs types de chiens de chasse existent. Ils effectuent un travail précis et peuvent être associés à certains gibiers.

Les chiens courants

Engagés pour la poursuite du gibier à poils comme le lièvre, le renard ou l’ours, les chiens courants suivent le gibier à la trace et aboient pour indiquer au chasseur où se trouve l’animal. Ces chiens sont dotés d’un excellent flair ce qui leur permet de pister leur proie. Le gibier se sent suivi et se déplace pour échapper au chien qui jappe. Le chasseur devra donc anticiper le passage du gibier pour empêcher la fuite de celui-ci. Chaque chien de ce type est dressé pour traquer un gibier en particulier.

Les races principales pour cette catégorie de chiens de chasse sont les Beagle, les Coonhound et les Foxhound. Ce dernier excelle dans la chasse du renard et du coyote. Le Beagle ne laissera que très peu de chances aux lièvres. Quant au Coonhound, il sera choisi pour chasser le raton laveur. Il attendra que son maître arrive pour cesser d’aboyer. Le Redbone et le Bluetick sont des races de chiens également très appréciées pour pister le gibier.

Les chiens rapporteurs

Les chiens rapporteurs ont un rôle simple mais essentiel : ils doivent rapporter les oiseaux qui viennent d’être abattus par le chasseur peu importe où ils se trouvent (au bord du fleuve, dans les champs, dans les terres…).

Le chien rapporteur devra donc avoir une excellente mémoire pour se rappeler le point de chute du gibier et surtout, avoir envie de le rapporter à son maître. Un bon chien rapporteur devra donc disposer de plusieurs qualités : de la persévérance, de l’endurance, de l’obéissance et du courage. Leur flair leur permettra d’évoluer sur tous les terrains de chasse. Mais ils auront besoin d’un entraînement strict.

Les races les plus répandues en tant que chien rapporteur sont les Golden Retriever et les Labrador. Ce dernier apprécie particulièrement l’eau et n’hésitera donc pas à aller récupérer une proie sous l’eau.

Les chiens leveurs de gibier

Un chien leveur de gibier est capable de chasser dans des conditions difficiles et pourra aller explorer les endroits difficiles d’accès comme les broussailles ou les lieux boisés. Il doit trouver le gibier grâce à son flair et le forcer à prendre son envol s’il s’agit d’un oiseau ou le faire partir afin que le chasseur puisse le tuer avec son fusil. Le chien doit donc être toujours à proximité de son maître. Ensemble, ils formeront un excellent duo.

Contrairement aux chiens courants, le chien leveur de gibier ne doit pas poursuivre sa proie. En revanche, il doit être en capacité de rapporter le gibier qui se trouve aussi bien sur terre que dans l’eau. Il peut donc chasser le lièvre, la bécasse et la sauvagine.

Le Cocker et le Springer sont les races les plus connues et les plus employées en tant que chiens leveurs de gibier.

Les chiens de sang

Le chien de sang est spécialisé pour rapporter les gibiers blessés qui libèrent une odeur particulière (de sang ou non). Grâce à son odorat, il permet de retrouver une proie et de récupérer un gibier touché par un projectile mais introuvable par le chasseur. Le chien de sang peut localiser une proie près de 48h après sa blessure.

Pour réaliser son travail, un chien de sang devra former un binôme avec un chien conducteur. Ce dernier pourra déterminer si la proie a été touchée par une blessure mortelle, et donc, décider de poursuivre ou non la recherche.

Tout chien de chasse peut devenir un chien de sang mais un chien doté d’une bonne endurance physique, d’un excellent flair et qui apprécie le travail de pistage sera plus performant dans ce domaine.

Les chiens d’arrêt

Le chien d’arrêt utilise une technique assez simple : il se couche et marque un temps d’arrêt pour signaler au chasseur la présence d’une proie. Le chien n’a pas besoin de voir le gibier pour le trouver. Il n’utilise que son odorat. Lorsqu’il a trouvé sa proie, le chien pointe l’endroit avec son museau et reste immobile. Ce type de chien convient surtout pour la chasse des petits gibiers à plumes comme la bécasse ou la gélinotte. Ces chiens sont généralement équipés d’une clochette pour faciliter le travail du chasseur. Lorsque le tintement cesse, cela signifie que le chien a détecté une proie.

Le Griffon, l’Epagneul et le Setter sont les races les plus souvent employées en tant que chien d’arrêt.


Notez cet article :
Les différents types de chiens de chasse 4.89/5 - 19 votes

Auteur : Mathilde


Commentaires :





Rejoignez
la communauté
Chassorama

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Vos chiens préférés :