Accueil > Matériel chasse > Pratiquer la chasse à l’affût : les bases pour bien démarrer

Pratiquer la chasse à l’affût : les bases pour bien démarrer



La chasse à l’affût est une pratique présente sur l’ensemble du territoire français. Si le taux de pratique varie d’un département à l’autre, le tir d’été prend généralement place à partir du 1er juin. Depuis peu, la pratique fait de plus en plus d’adeptes. Nous vous en disons plus sur la chasse à l’affût, et les règles qui la régissent.

Chasse à l’affût : de quoi s’agit-il ?

La chasse à l’affût, également appelée “chasse à l’approche” est une activité répondant aux problématiques liées au développement de gibiers. Cette chasse individuelle est considérée comme une solution adaptée à la prolifération localisée de certaines races animales.

Pratiquée au cœur de territoires confinés, la chasse silencieuse est pratiquée là où la chasse à chiens est impossible. La chasse à l’affût met la discrétion à profit, en usant de filets de camouflages.

Ceux-ci sont commercialisés sur des sites comme https://www.stockus.fr sur lesquels on trouve également des équipements tels que des protections pour les coudes, vestes, parkas, filets renforcés et du matériel de bivouac.

La chasse silencieuse est courante en zone périurbaine. Elle est aussi courante dans les endroits proches des lieux de circulation. En usant d’un camouflage adapté à votre paysage, vous avez pour objectif de vous fondre dans le décor.

La qualité de l’impression est aussi importante que la composition du camouflage. Les bonnes tenues doivent vous permettre de bouger sans faire de bruit. La plupart des vêtements de chasse sont conçus en polyester, en mérinos, parfois en fibres micro-polaire.

chasse filet camouflage

Les bonnes pratiques de la chasse à l’affût : comment procéder ?

La chasse silencieuse se fait obligatoirement avec de l’observation. Votre objectif est de repérer rapidement les animaux. Cette activité se pratique à pied, vous permettant de vous déplacer sur l’ensemble du territoire à couvrir.

La méthode la plus commune consiste à tenter de s’approcher de la proie avant de confirmer un tir. La chasse à l’approche nécessite un certain niveau d’immobilité.

La patience est la première qualité du chasseur : l’attente dans les spots fréquentés par la proie sera récompensée dès le moment où votre cible sort. Le but de la chasse silencieuse est d’identifier formellement l’animal, avant de mettre en pratique les consignes de tir spécifiques à la pratique.

Les bons moments pour s’adonner à cette forme de chasse sont aux premières heures du matin, puis le soir. En France, plusieurs espèces peuvent se chasser. Vous pouvez notamment vous intéresser aux sangliers, aux cerfs, aux chevreuils, ou encore aux renards. Sous certaines conditions, il est aussi possible de chasser le daim ou le cerf Sika.

Quel équipement utiliser pour la chasse à l’affût ?

La liste des équipements essentiels sera la même pour tous les chasseurs à l’affût. Le premier outil est bien sûr la carabine de chasse, une arme rayée, munie d’une lunette réglable. Il est indispensable que le calibre de votre arme corresponde à l’espèce que vous chassez.

Vous aurez aussi besoin de jumelles, et d’une canne d’appui pour vos tirs d’approche. Le chasseur à l’affût pourra aussi avoir besoin d’un plan du territoire qui le renseignera sur les limites.

Attention, article réservé aux plus de 18 ans. Tout lien sortant présent dans l’article ne peut être consulté par une personne mineure.


Notez cet article :
Pratiquer la chasse à l’affût : les bases pour bien démarrer 5.00/5 - 2 votes

Auteur : Julie


Commentaires :





Rejoignez
la communauté
Chassorama

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Vos chiens préférés :